Proxiblog

L'observatoire du monde de la beauté

En octobre 2011, à l’Espace Champerret de Paris a eu lieu le 1er Salon de la Beauté, ouvert au grand public.
En me rendant à ce salon en tant que professionnel, je me suis posé la question : pourquoi un salon de la beauté ouvert au grand public ?

Ce salon est né d’un constat, de celui qu’il n’existait pas, à l’heure des grands rendez-vous professionnels de la beauté, un salon grand public dédié aux consommateurs et clients des marques beauté instituts et professionnelles.

Tout le monde ou presque se rend de manière régulière chez le coiffeur pour entretenir sa chevelure, mais qu’en est-il du visage ou du corps ? Bien souvent, il a été constaté que les consommateurs connaissaient mal les instituts et les spas.

Le salon de la beauté était en fait une vitrine pour un secteur professionnel qui souhaite s’adresser au grand public.
L’idée du salon est donc née quelques mois avant sa réalisation, et ce sont 60 exposants au total qui ont animé et représenté cette première édition.

Près de 6000 visiteurs (5960 exactement, sans compter les revisites) ont répondu présents, grâce à une campagne de communication efficacement ciblée.
Parmi eux, un tiers de professionnels : ceux-ci possédaient un badge spécifique afin de se reconnaître entre eux et ainsi engager plus facilement le dialogue.
Mais le grand public s’est également pressé sur le salon, désireux de connaître ce secteur de la cosmétique qui offre des gammes plus qualitatives en comparaison de celles qu’il peut trouver habituellement en grande distribution.

Par ailleurs, ils ont pu profiter des tarifs salons, et emmener ainsi un nouveau rituel beauté chez lui, rituel auparavant réservé au monde de l’institut et du spa.

Le Salon de la Beauté représente ainsi la concrétisation d’une idée, la réponse à une attente de la part du grand public.

Ce rendez-vous beauté de trois jours a été celui des sociétés et des tendances :salon de la beauté 2011
Des marques dynamiques comme So Nails ont créé l’événement grâce à une véritable atmosphère, ou l’onglerie professionnelle côtoie la musique, et ou les égéries se déplacent : la chanteuse Sherifa Luna était venue refaire sa manucure.

La marque Les Fleurs de Bacha présenté le standing professionnel de ses produits au grand public, qui a pu découvrir cet univers d’ingrédients et de formules hautement qualitatifs.

Certaines tendances générales se sont également matérialisées lors du salon, répondant aussi à un besoin de beaucoup de femmes, celui du Relooking.
Des coachs et des professionnels du conseil en image étaient présents pour incarner cet aspect professionnel du « je fais quelque chose pour mon look, tout en confiant ce projet à un expert ».
Les longues files d’attentes à ces ateliers qui proposaient des relookings-tests n’ont fait que confirmer cette tendance.

LPG (avec sa Wellbox) WELBOX LPG

, So Nails, Sun Chocolate, Escada ont été les premiers à dire « oui » et à se lancer dans ce nouveau challenge qui consiste à réconcilier la consommatrice avec les marques professionnelles, tout en leur faisant découvrir que celles-ci sont accessibles et peuvent tout a fait répondre à ses besoins.

Le grand public et les marques se seront réjouis de cette initiative et, le temps d’un week-end, vente de produits, conseils, contacts et échanges auront rythmés les débuts d’un salon qui est voué à un avenir très prometteur

Team-proxibeaute On octobre - 31 - 2011

Laisser un commentaire


  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
slider

Idées coupes et coi

Les fêtes de fin d'année sont souvent synonymes de passage ...

slider

Pour Noel : offrez l

Noel arrive doucement mais surement. L'an dernier nous vous avions ...

dior4

Comment se fabrique

La marque de luxe française Dior nous emmène aujourd'hui au ...

e4a88b35

Utiliser les huiles

Les huiles essentielles font aussi partie des remèdes de grands ...

grandmere

Les remèdes beauté

Hydrates tes mains et n'oublies jamais de te démaquiller. Voilà les ...

Proxibeauté